Aspects financiers

La vie au sein des colocations du Club des Six comporte deux volets financiers :

Le loyer et les frais d’hébergement

S’agissant de logements sociaux, les loyers sont variables selon la localisation de la colocation (calculé selon le zonage ABC – voir le site du Ministère du logement et de l’habitat durable) et la surface totale de la colocation. Ils sont partagés entre les 6 colocataires permanents et l’appartement tremplin. Les recettes liées aux séjours temporaires sont ajoutées aux recettes de la colocation.
Au-delà du loyer, les colocataires se partagent également les frais d’hébergement. Il s’agit des charges locatives, frais d’électricité, gaz & eau, alimentation, produits ménagers, télécommunications, assurance, certaines animations communes, les équipements des espaces communs, l’entretien et la maintenance, les coûts liés aux véhicules.
En moyenne, les frais d’hébergement mensuels sont de 350 € / mois et par colocataire.
Ces coûts sont financés par l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), la Majoration Vie Autonome (MVA) et les Allocations Logements (AL).
L’association Le Club des Six veille à optimiser les frais d’hébergement pour que chaque colocataire puisse bénéficier du reste à vivre le plus élevé possible.

Les frais d’aide humaine

Les frais d’aide humaine sont pris en charge par la mutualisation des heures de PCH (Prestation Compensatoire du Handicap) ou équivalent.
Cette mutualisation permet de fonctionner sans reste-à-charge pour les colocataires.

Les dépenses exceptionnelles

L’association Le Club des Six organise avec les colocataires des actions de récolte de fonds telles que des buvettes, l’organisation de vide-greniers, de lotos, de soirées…).


Les loyers varient en moyenne entre 350€ et 650€ par mois par colocataire

600 – 650 € pour Paris et la région parisienne (zone Abis)
460 – 520 € pour les communes de la zone A
400 – 450 € pour les communes de la zone B1
380 – 430 € pour les communes de la zone B2
350 – 400 € pour les communes de la zone C

S’ajoute à cela les frais d’hébergement à hauteur de 350€

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et sont définis par l’Etat.