La villa Violette

Volx (04) – Ouverture août 2024

Le Club des Six crée un habitat inclusif à Volx (04), colocation qui accueillera 6 à 8 colocataires en situation de handicap.

 

La Villa Violette se situe à quelques centaines de mètres du centre-ville de Volx. Des aménagements ont été réalisés par la Mairie pour faciliter la circulation piétonne.

Un choix de restaurants, deux boulangeries et plusieurs supermarchés sont accessibles dans un rayon de 500 mètres autour de la Villa. Plusieurs infrastructures sportives dont le Parc de Loisirs du Lac des Vannades sont également disponibles dans la commune.

 

La colocation prendra la forme d’un logement partagé sous forme de colocation d’une surface de 385m² environ et donne sur une grande terrasse couverte aménagée de 32 m² environ et un jardin attenant.

Elle sera constituée de :

– 6 chambres de 22 m² disposant chacune d’une salle de douche individuelle avec WC pour les colocataires permanents (lieu de résidence principal et durable) ;

– 1 studio de 30 m² permettant à une personne en développement d’autonomie d’être accompagnée vers un logement individuel – ce studio bénéficie d’une salle de douche avec WC mais également d’une kitchenette dans le cas où la personne souhaite et est en capacité de préparer elle-même ses repas ;

– 1 chambre d’amis de 22 m² avec salle de bain et WC permettant aux colocataires de recevoir leurs proches ou d’accueillir une personne en situation de handicap dans le cadre d’un séjour temporaire ;

– les espaces communs de la colocation comportent une cuisine, un salon, une salle à manger, un cellier/buanderie et un espace multi-activités composé d’une grande pièce et une salle de bains + WC permettant aux colocataires de réaliser des activités individuelles ou recevoir leurs invités/intervenants médico-sociaux. Cet espace est également équipé pour effectuer les veilles de nuit.

MAÏLYS CANTZLER
Fondatrice du Club des Six

“A l’origine du Club des Six, il y a Sabrina, ma sœur qui se retrouva cérébrolésée à l’âge de 18 ans en 1999 suite à un grave accident de voiture.”

nos coordonnées

Le Club des Six
Villa Violette
Rue Sainte Victoire

Volx (04)

 

Nicolas GREGORI

Coordinateur ouverture de la Villa

07.49.55.78.53

nicolas.gregori@homnia.fr

“A l’origine du Club des Six il y a Sabrina, ma sœur qui se retrouva cérébrolésée à l’âge de 18 ans en 1999 suite à un grave accident de voiture.”

MAÏLYS
CANTZLER,

Fondatrice
du Club des Six

A l’origine du Club des Six il y a Sabrina, ma sœur qui se retrouva cérébrolésée à l’âge de 18 ans en 1999 suite à un grave accident de voiture. Une vie qui bascule, comme ça, du jour au lendemain. Pour elle, mais aussi pour tous ceux qui l’entourent.

Après quelques années passées en milieu hospitalier, et libérée de tout besoin d’assistance médicale malgré un lourd handicap et une mobilité réduite, Sabrina retourne vivre auprès de nos parents. 10 années qui lui ont permis de retrouver une certaine autonomie, cependant insuffisante pour se projeter dans un projet de vie indépendant. Or Sabrina exprime le souhait de sortir du cocon familial et de vivre sa vie de jeune femme, dans son propre chez-elle.

Elle ne peut pas vivre seule et a besoin d’une assistance humaine importante pour réaliser les actes essentiels de la vie quotidienne et poursuivre sa stimulation cognitive et motrice.

Après avoir étudié toutes les alternatives d’accueil possibles, j’ai eu l’idée de créer une colocation.

Un lieu de vie où 6 personnes handicapées partageraient un espace agréable et spacieux. Elles y bénéficieraient, 24h/24 – 7j/7, de l’intervention de professionnels qui les accompagneraient dans les actes essentiels de la vie quotidienne et assureraient leur stimulation. Et qui les aideraient à retrouver une place au sein de la société.

Le Club des Six était né !

Cet été, nous avons fêté les 43 ans de Sabrina ! Dynamique, courageuse, joyeuse et volontaire, dépassant autant qu’elle le peut son handicap sévère, Sabrina nous inspire au quotidien dans l’essaimage sur toute la France de nos Villas pour personnes en situation de handicap et nous prouve que l’on peut contribuer à rendre l’impossible… possible.

Aller au contenu principal